Cartes Postales Sonores

Par Clak Radio

Chaque été, Bagneux se met au rythme brésilien et prend des airs de Copacabana (la plus célèbre plage du monde) pour permettre à tous ceux qui ne sont pas encore partis, à ceux qui sont déjà revenus et à ceux qui ne partiront pas, de s’évader à peu de frais en voyageant en bas de chez eux !

Dans cet esprit, CLAK Radio a souhaité vous initier à la réalisation de cartes postales sonores sur Copaca’Bagneux : souvenirs de vacances, voyages imaginaires et déclarations épistolaires, tout était bon pour célébrer des vacances bien méritées !

Un grand merci à tous les participants et plus spécialement à Nezha, Aïcha, Bintou, Fatima, Dominique et Clarisse, sans oublier le Funky Orchestra, le Grand Pop et tous les bénévoles de Copaca’Bagneux!

  • Production et réalisation: Aude-Emilie Judaïque
  • Mixage: Ines de Bruyn
« Todo Bem à Copaca’Bagneux! »

Vous rêviez de partir au Brésil cet été, pour festoyer avec les supporters de Ronaldinho et lézarder sur la mythique plage de Copacanaba en sirotant des mojitos ? Et bien rassurez-vous, Copaca’Bagneux n’a rien à envier à Copacabana: ambiance caliente et fiesta assurée, du petit matin jusqu’au bout de la nuit! Vous n’aurez qu’à vous laissez porter par les rythmes chaloupés du maître de la Bossa Nova: Joao Gilberto qui nous a quitté début juillet et à qui cette carte postale est dédicacée.

« Du vent dans les voiles »

Comme Copacabana qui attire près de 10 millions de touristes chaque année, Copaca’Bagneux rassemble des vacanciers venus du monde entier!
Ici, les couleurs et les langues se mélangent pour écrire une musique multicolore qui, toujours, chante l’exil.
Alors, prêts à embarquer pour un tour du monde musical ?! Cap vers le grand large, moussaillons !

« From Copa with love »

Si aujourd’hui, on déclare volontiers sa flemme en envoyant des coeurs par SMS, la lettre d’amour manuscrite ou tapuscrite a pourtant toujours de l’avenir. Ecrire une déclaration d’amour, c’est oser ouvrir son coeur, se languir en attendant la réponse de l’être aimé, se réjouir quand elle arrive enfin…
Et bonne nouvelle: la carte postale, elle aussi, peut être dépositaire d’un amour épistolaire !

« Reporters en herbe »

Parmi les nombreux estivants venus s’initier à l’exercice de la carte postale sonore, plusieurs se sont illustrés par leur curiosité et leur pugnacité à apprendre les métiers de la radio.
Place donc aux apprentis-reporters qui ont tendu l’oreille et leurs micros dans les moindres recoins de Copa !